La fiche BAR-TH-164 et le coup de pouce “Rénovation Performante” en maison individuelle

La fiche BAR-TH-164 et le coup de pouce “Rénovation Performante” en maison individuelle

En quoi consiste le Coup de Pouce “Rénovation Globale” des maisons individuelles ? 

La fiche standardisée BAR-TH-164 vise l’aide à la rénovation globale des maisons individuelles existantes depuis plus de 2 ans. Depuis le 12 Octobre 2020, un nouveau dispositif complétant cette fiche a vu le jour : le « Coup de Pouce Rénovation Performante ».

Ce dernier permet de bonifier de manière plus importante les rénovations globales (des rapports de l’ADEME prouvent qu’une rénovation pensée globalement est plus intéressante qu’une rénovation geste par geste, et que celle-ci entraîne moins de pathologies dans le logement).

Le scénario de travaux proposé doit néanmoins respecter quelques conditions :

  • Aboutir à un gain énergétique d’au moins 55% des consommations énergétiques primaires (contre 35% hors coup de pouce) sur les usages de chauffage, de refroidissement et en eau chaude sanitaire,
  • Permettre la sortie de passoire (passage à l’étiquette E a minima) et donc afficher une consommation inférieure à 331 kWhEP/m².an,
  • Conduire à l’installation d’équipements faisant appel à une énergie renouvelable comme les pompes à chaleur, les systèmes à bois, et ne doit pas engendrer une hausse des émissions de gaz à effet de serre,
  • Un objectif sur le taux d’énergie renouvelable et de récupération (EnR&R) est également visé (avec un coup de pouce maximisé si ce taux est > à 50%) : celui-ci est atteignable en préconisant des systèmes fonctionnant à partir de sources renouvelables évoquées ci-dessous ou bien à récupération de chaleur (notamment la VMC Double Flux en maison individuelle).

Depuis le 1er avril, un geste isolation doit accompagner les changements de génération de chauffage, et doit être mis en place sur 75% a minima de la paroi considérée (donnant  sur un espace chauffé).

Ce coup de pouce est ainsi multi-paramètres et prend également en compte :

  • la précarité du client,
  • la nature du changement du système de chauffage (retirer du fioul est mieux valorisé que retirer du gaz : ce qui est assez logique, car on veut éradiquer le fioul en priorité),
  • la valeur du taux EnR&R.

Tous ces paramètres, une fois optimisés, vont permettre de valoriser, JUSQU’A 5 FOIS PLUS, les économies énergétiques réalisables sur un scénario de travaux, par rapport à la fiche standardisée BAR-TH-164.

 

Comment connaitre son éligibilité ? 

Seul un audit énergétique permet de quantifier les subventions mobilisables sur ce dispositif et les gains énergétiques associés.

Avec plus de 450 audits réalisés depuis le début de l’année 2021, Efficiencies maîtrise parfaitement ces aspects.

Si vous avez un tel projet de rénovation, n’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d’un accompagnement qualitatif et adapté aux spécificités de votre logement !